Contrôle de la 11ème circonscription électorale : Bruno Amoussou tombe

2 090

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La plus dense commune du Couffo s’appelle Aplahoué. Le fief de Bruno Amoussou le baobab est la onzième circonscription électorale (Djakotomey-Aplahoué-Klouekanmey). Considéré pendant longtemps comme la chasse gardée du « vieux », cette zone en réalité a déjà échappé au Président Bruno Amoussou depuis des lustres. C’est l’apparence,  le mythe, l’influence politique, la légende ancienne et le trafic d’influence qui permettaient encore d’entretenir le flou.

Ça fait longtemps que le baobab s’est asséché. Et son pire cauchemar a pour nom Casimir Sossou, maire déchu d’Aplahoué par le fait des coups bas traditionnels du ‘’Renard’’ fané de Djakotomey. Ce jeune intrépide, ancien secrétaire général du Psd, a gagné sept procès contre Bruno Amoussou devant la Cour suprême, avant d’être déchu.

La semaine dernière,  alors qu’il s’était rendu à Aplahoué dans un convoi de 10 voitures la veille afin d’imposer son nouveau maire, Bruno Amoussou a été laminé par le même Casimir Sossou qui a comme candidat, le deuxième adjoint au maire. Lui-même étant disqualifié pour se représenter.

Incroyable mais absolument vrai

Bruno Amoussou a demandé des procurations à ses propres conseillers, ils ont refusé catégoriquement.

Bruno Amoussou a eu dans son propre camp trois candidats déclarés. Bruno Amoussou a souffert jusqu’à l’heure du vote.

Les candidats se sont déclarés. Les volontaires et les proposés ont fait savoir leur intention. Le bureau d’âge a été installé. La délégation ministérielle a donné le top. Mais voyant venir la débâcle, les conseillers de Bruno Amoussou ont prétexté de l’imminence de troubles à l’ordre public pour vider la salle. Tout ça sous l’œil vigilant d’un Huissier de justice. Mieux, ils ont volé la liste signée de présence.

La complicité du préfet a été établie le lendemain quand il  a, par  arrêté, reporté un vote qui s’est déroulé sans couac, et dont le procès-verbal existe en bonne et due forme.

Ce jour devant la Cour suprême,  et au tribunal, le camp qui a humilié Bruno Amoussou, le camp du nouveau maire, c’est-à-dire le camp de Casimir Sossou, porte plainte pour vol de document administratif et pour faire valider l’élection du nouveau maire.

Le mythe Amoussou est donc tombé.

Il ne lui reste que les artifices habituels.

Dine ABDOU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite

where to buy viagra buy generic 100mg viagra online
buy amoxicillin online can you buy amoxicillin over the counter
buy ivermectin online buy ivermectin for humans
viagra before and after photos how long does viagra last
buy viagra online where can i buy viagra