Bilan 2018 du volet Vidange du projet Ssd-Benin : L’Abms échange avec les acteurs de la chaîne

1 066

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’Association béninoise pour le marketing et la communication pour la santé (Abms) a organisé un atelier d’échange avec les vidangeurs partenaires et les acteurs municipaux et gouvernementaux sur les résultats des activités réalisées en 2018 sur le volet vidange du projet Ssd-Bénin. C’était jeudi 20 décembre 2018 à l’hôtel Kta à Cotonou.

La promotion de  »Vidange Mimin » du projet Sanitation services delivery ou prestation de service d’assainissement (Ssd) de l’Abms est faite par un réseau de prestataires de service de vidange formés sur le respect du standard de qualité, en collaboration avec le ministère du Cadre de vie et du développement durable sur financement de l’Usaid. Le projet court d’octobre 2014 à septembre 2019. À moins d’un an de la fin du projet, il s’agit, à travers cet atelier, de mettre tout le monde au même niveau d’information ; partager les succès mais aussi les difficultés pour parfaire l’expérience et aller de l’avant pour un partenariat gagnant/gagnant, a laissé entendre Bernard Elègbè, représentant le responsable du projet Ssd-Bénin, Jules Hountondji. En terme d’activités phares réalisées et de résultats clés obtenus, Stéphène Quenum a, dans sa présentation PowerPoint,  souligné l’implication et l’adhésion des élus communaux, municipaux et locaux avec l’engagement de la commune de Cotonou qui a abouti à la mise en place du cadre de concertation communal pour le Wash (Eau-hygiène-assainissement), le 7 décembre 2018. Cette adhésion des autorités à la base a eu comme effet, l’envoi de sommation à des propriétaires dont les fosses sont pleines mais ne sont pas vidangées. Au total 7 arrondissements sur les 13 que compte Cotonou sont couverts par les prestations avec 81 quartiers sur 165 soit 49℅. Poursuivant dans l’exposé du bilan, il a fait savoir que sur 10613 maisons visitées, 2289 ont leurs fosses pleines pendant que 861 maisons sont sans latrines. « C’est un drame ! », a déploré M. Quenum. Pour ce qui est du call center, la ligne téléphonique 97302727, au service des populations pour des prestations de vidange Mimin, il a informé que plus de 784 appels ont été enregistrés pour 247 prestations ou services assurés à travers ce canal. Entre autres difficultés soulevées, Stephene Quenum a mis le doigt sur l’amalgame ou le non-respect par les prestataires membres du réseau, du prix standard fixé pour la vidange Mimin. Au cours de la rencontre, des réflexions ont été menées sur comment amener certains propriétaires à payer par tranches le coût de la vidange. Les prestataires, sur ce point, n’ont pas été très favorables à cette option, mais ils sont d’accord au cas où une structure privée ou une Ong pourrait s’engager à solder en lieu et place du propriétaire. Pour la représentante de la Direction départementale de la santé, l’objectif c’est zéro latrine pleine dans les maisons. Or, les statistiques indiquent encore 8℅. Elle a ainsi profité de l’occasion pour inviter les partenaires vidangeurs à plus d’efforts pour aller à 80 voire 100%. Aussi, a-t-elle insisté sur l’usage des kits de travail offerts aux prestataires par le projet Ssd. Cela participe au respect des règles élémentaires d’hygiène, a sensibilisé à sa suite, Stéphène Quenum. Somme toute, les échanges ont été fructueux et cela laisse augurer de belles perspectives pour le projet en 2019.

M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite

where to buy viagra buy generic 100mg viagra online
buy amoxicillin online can you buy amoxicillin over the counter
buy ivermectin online buy ivermectin for humans
viagra before and after photos how long does viagra last
buy viagra online where can i buy viagra