Gestion du culte Egun-gun dans la commune de Tori Bossito : Balley Bokossa désigné Balley central

1 908

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Un choix approuvé par le Roi Kinidégbé)

Sans consulter ni le roi Kinidégbé, ni les principaux couvents de la commune, un groupuscule d’hommes a voulu s’imposer comme premiers responsables du culte Egun-gun dans la commune de Tori-Bossito. Ce holdup n’est pas du goût du roi qui, en tant que chef de terre, et dépositaire de tout ce qui est culte endogène sur son territoire, a réagi à la mesure de l’affront. Samedi dernier au palais royal de Tori, le roi Kinidégbé a parrainé la désignation d’un bureau de 10 membres, avec comme Balley central Balley Bokossa pour diriger désormais le culte Egun-gun sur l’ensemble du territoire de la commune. La cérémonie a été conduite de mains de maître par Balley Owolèwa de Ouidah.

C’est Balley Bokassa qui a été désigné pour parler au nom des dignitaires du culte Egun-gun dans la commune de Tori Bossito. Lui et les 09 autres membres de son bureau ont été présentés au public, samedi 19 janvier dernier, après une cérémonie conduite par Balley Owolèwa de Ouidah dans la grande salle du Palais royal de Tori Bossito.

« On ne peut choisir un Balley central derrière le chef de terre qu’est le roi  », a lancé Balley Owolèwa pour justifier la place de la royauté dans tout ce qui est culte endogène. Selon ses dires, ça fait déjà un moment que le roi Kinidégbé a manifesté le désir de choisir un autre dignitaire du culte Egun-gun comme Balley central après la mort, il y a quelques années, de celui qui occupait le poste.  Le temps que le projet aboutisse, d’autres ont pris les devants et sous prétexte que le roi n’est pas concerné par la gestion d’un culte yoruba, sont allés constituer un bureau pirate. « Mais le roi m’a dit que c’est une vaine entreprise. Moi seul connait ceux de mes enfants qui remplissent les conditions pour parler au nom du culte à Tori », a laissé entendre Balley Owolèwa.

Prenant la parole, le roi Kinidégbé a souligné que c’est dans ce même palais que l’ancien Balley central a été couronné. Aujourd’hui, une seule personne  se réclamant être son héritier soutient que le roi n’est pas concerné par le culte Egun-gun qui est un culte yoruba. « Mais ils ont oublié que toutes les cultes yoruba (Egun-gun, Oro, Abikou) sont sur la terre Aïzo et qu’en conséquence de cause c’est à moi qu’il revient de choisir les responsables de ces cultes en complicité avec les dignitaires », a laissé entendre le roi Kinidégbé. Ses propos ont été accueillis par des ovations nourries de la part la population de Tori.

Au terme de la cérémonie un bureau de 10 membres a été constitué. Tous les arrondissements de la commune y sont représentés. Les cérémonies de libation proprement dites qui vont consacrer le nouveau Balley central seront organisées le week-end prochain compte tenu de l’agenda chargé de Balley Owolèwa.

Bureau du culte Egun-gun de Tori Bossito

Balley central : Balley Bokossa

Vice-président : Balley Atindéhou

Secrétaire : Balley Boko

Trésorier : Alagba Houanho

Trésorier adjoint : Balley Agoundjo

1er Chargé à l’information : Balley Kpohato

2e Chargé à l’information : Balley Kiti Firmin

1er Organisateur : Balley Adéhèmi

2e Organisateur : Balley Tchangoyèmi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite

where to buy viagra buy generic 100mg viagra online
buy amoxicillin online can you buy amoxicillin over the counter
buy ivermectin online buy ivermectin for humans
viagra before and after photos how long does viagra last
buy viagra online where can i buy viagra