Coronavirus/cas suspects au Bénin: Des failles dans les dispositifs?

3 199

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Qu’en est-il de la mesure d’auto-isolement avec le cas confirme au Togo?)

Apres le Nigeria, le Togo vient d’etre touche par l’epidemie de coronavirus. La situation devient davantage inquiétante pour les béninois du fait que le cas confirmé à Lomé a séjourné au Bénin, en étant malade. Si des personnes contact ont été aussitôt identifiées et mises en quarantaine, il importe de s’interroger sur ce qui n’a pas bien marché au niveau des dispositifs de surveillance et surtout d’auto-isolement…

« En effet, une femme résidant à Lomé a quitté le Togo le 22 février 2020 pour se rendre en Allemagne, France et en Turquie via Cotonou. Elle est rentrée à Lomé le 02 mars 2020 toujours via Cotonou par le poste  frontière terrestre de Sanvee Condji. Les symptômes sont apparus le 1er mars 2020 pendant qu’elle était au Bénin. Le 04 mars 2020, la patiente a été consultée au Centre hospitalier universitaire Campus à Lomé où l’infection au Covid-19 a été suspectée. Cette infection a été confirmée le 05 mars 2020 par l’analyse effectuée à l’INH, le laboratoire national de référence », a notifié le gouvernement togolais à l’Organisation mondiale de la santé. C’est donc clair qu’en dehors du Togo, le risque que le Bénin soit plus que jamais menacé devra préoccuper. Et d’ailleurs, selon le gouvernement togolais, des 14 personnes contact identifiées, 04 résident au Bénin. Si l’on peut se réjouir des mesures urgentes prises par les autorités béninoises pour identifier et mettre en quarantaine les cas suspects, il importe de s’inquiéter quant aux éventuelles failles dans les dispositifs de surveillance et d’auto-isolement. La patiente malade du Coronavirus a-t-elle vraiment été examiné à l’aéroport de Cotonou comme prévu ? Étant donné qu’elle rentre des pays touchés comme l’Allemagne, la France, pourquoi ne lui as-t-on pas imposé la mesure d’auto-isolement recommandé ? Comment n’a-t-on pas pu détecter le virus alors qu’elle présente les symptômes depuis le Bénin  et surtout qu’elle a pris par l’aéroport et une frontière terrestre ? Autant de questions qui méritent bien d’être posées au regard de la bactérie de mesures préventives prises par le Bénin. De toute façon, il importe que des responsabilités soient situées dans les plus brefs délais avant que le pire ne franchisse les frontières beninoises si ce n’est pas encore le cas.

Des manœuvres frauduleuses fragilisent le dispositif

Le Bénin, malgré la bactérie de dispositions préventives prises au niveau des plateformes aéroportuaires et des frontières terrestres, peut-il s’estimer à l’abri du Coronavirus ? Difficile de répondre avec certitude notamment avec la récente inquiétude soulevée par un communiqué du ministre de la santé, Benjamin Hounkpatin. « Il est observé ces derniers temps que des nationaux et étrangers en provenance des pays touchés par l’épidémie du coronavirus COVID-19 atterrissent dans les pays limitrophes et entrent sur le territoire par voie terrestre sans s’identifier, échappant ainsi par des manœuvres frauduleuses au dispositif de contrôle au niveau des points d’entrée. Une fois sur le territoire, ces voyageurs rentrent dans leurs familles respectives sans suivre les mesures de prévention élémentaires pour lutter contre la propagation du coronavirus COVID-19. Ce comportement affaiblit les dispositifs de prévention mis en place au niveau national et expose leurs familles et toutes les personnes avec lesquelles ils sont en contact », lit-on dans ce communiqué. « Nous les suivons jusqu’à ce que la période d’incubation qui est de 14 jours passe” précise le ministre. Mais ces mesures ne sont pas respectées par certains voyageurs qui, pour échapper au dispositif à l’aéroport de Cotonou, choisissent d’atterrir dans un pays limitrophe pour ensuite rallier le Bénin par voie terrestre. Encore qu’ici aussi, ils réussissent, par des manœuvres frauduleuses à ne pas observer la règle d’auto-isolement. Comment comprendre que des agents veuillent ainsi exposer le Bénin à une épidémie qui pourrait causer la mort de plusieurs Béninois ? Inadmissible et déplorable ! De la surveillance au niveau des plateformes aéroportuaires et des frontières terrestres aux caméras thermiques déjà installées ainsi que des pistolets thermiques pour vérifier la température et des gels hydro-alcooliques et de solution chlorée pour désinfecter les mains, tout semble pourtant être mis en place pour contrer le mal au Bénin. Il y a déjà des sites d’isolement à Cotonou conformes aux normes internationales. La seule évidence désormais est que la menace est à nos portes.

Des cas suspects en quarantaine au Bénin

Des personnes ayant été en contact avec la patiente de Lomé ont été identifiées et mises en quarantaine, rassure le ministre de la santé, Benjamin Hounkpatin dans son intervention sur la télévision nationale.

Quatre personnes susceptibles d’être porteurs du Covid-19 sont en quarantaine.

Selon l’autorité ministérielle, «la mise en quarantaine a déjà commencée ». Et «au fur et à mesure qu’on identifie les contacts, la mise en quarantaine s’effectue aussitôt ». Cela permet de contrôler la situation de ces personnes pour voir si elles ne développent pas la maladie. Le ministre a relevé que ces cas qu’on peut qualifier de suspects parce que n’ayant été en contact avec une personne contrôlée positive au covid-19 sont, pour la plupart, repérés dans le département de l’Atlantique précisément dans la commune d’Abomey-Calavi. A l’en croire, la situation est sous contrôle. Il a appelé les uns et autres à aider le gouvernement dans la détection des éventuels cas.

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite

where to buy viagra buy generic 100mg viagra online
buy amoxicillin online can you buy amoxicillin over the counter
buy ivermectin online buy ivermectin for humans
viagra before and after photos how long does viagra last
buy viagra online where can i buy viagra