Alimentation en eau potable dans le Couffo et le Plateau: La Jica apporte un appui au Bénin

2 312

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le Japon, à travers l’Agence japonaise de coopération internationale, entend renforcer sa contribution à l’accès à l’eau potable au Bénin. Et cette fois-ci, les populations des communes de Sakété dans le département du Plateau, d’Azovè, d’Aplahoué, de Djakotomey et de Dogbo dans le Couffo seront bénéficiaires du projet de renforcement des systèmes d’alimentation en eau potable. Un projet qui vise à desservir environ vingt-quatre mille quatre cent quarante-huit personnes dans le Plateau et cent sept mille trois cent vingt-cinq dans le Couffo. La signature des notes et accords de don relatifs à l’étude détaillée du projet de renforcement des systèmes d’alimentation en eau potable dans les départements du Couffo et du Plateau a été effective mardi dernier. « Sa mise en œuvre facilitera l’amélioration de l’hygiène et la réduction du nombre de patients souffrant de maladies hydriques ou d’infections dans ces communes. Mieux, il réduira la corvée d’eau et améliorera la qualité des services d’eau aux abonnés dans sa zone de mise en œuvre », apprécie Kojiro Fujino, représentant régional de la Jica. De même, le Japon appuie la réalisation des travaux de construction de l’échangeur de Vèdoko. D’un coût global d’environ dix-huit milliards de Fcfa, cet ouvrage va faciliter la circulation des personnes et des biens dans la ville de Cotonou. « Il consiste à construire un passage supérieur d’une fois deux voies de l’Est à l’Ouest et à aménager les voies passant sous le passage supérieur du sud vers l’ouest », explique Kojiro Fujino. Et de poursuivre «Il permettra d’abord la diminution sensible du temps d’attente des véhicules à ce carrefour qui pourrait passer de 14 min actuellement à 3 min à la fin du projet. Ensuite, la diminution du nombre d’accidents routiers en réduisant les risques liés à la complexité de la circulation entre véhicules, motocyclistes et piétons ainsi que la réduction du coût du transport des marchandises ». Et à l’Ambassadeur du Japon près le Bénin, Takahisa Tsugawa, d’affirmer que les infrastructures routières jouent un rôle prépondérant dans le développement socio-économique et leur manque constitue une contrainte majeure à la croissance et à la compétitivité économique d’un pays. Le ministre des affaires étrangères et de la coopération, Aurélien Agbénonci a témoigné toute sa gratitude au peuple japonais. « Le gouvernement du Bénin est particulièrement sensible à cet acte et à l’attention que le Japon porte à nos priorités de développement. Réaliser l’échangeur de Vèdoko, c’est développer la route pour accélérer notre développement» a déclaré l’autorité ministérielle.

 

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite

where to buy viagra buy generic 100mg viagra online
buy amoxicillin online can you buy amoxicillin over the counter
buy ivermectin online buy ivermectin for humans
viagra before and after photos how long does viagra last
buy viagra online where can i buy viagra