Bénin/Vaccination contre la Covid-19: « La tendance à la réticence est inversée », selon le ministre

2 258

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les autorités sanitaires sont-elles en train de réussir à solutionner la faible couverture vaccinale? Depuis le démarrage de la vaccination contre la Covid-19, les béninois hésitent à se faire vacciner. Une réticence liée à des informations distillées dans l’opinion publique afin de semer la panique. Des appels incessants aux mesures urgentes prises par le gouvernement, la tendance semble désormais inversée, selon le ministre de la santé, Benjamin Hounkpatin. Selon l’autorité ministérielle, les centres de vaccination sont pris d’assaut désormais très tôt les matins. « Quand vous faites un tour dans les centres de santé, vous pouvez constater l’affluence. La tendance à la réticence est inversée. Il y a certaines personnes qui déjà à 4h du matin, se lèvent pour prendre place. Elles ont compris que c’est à cette seule condition, qu’elles pourront se prémunir contre » s’est réjoui le ministre Benjamin Hounkpatin. Bien que des poches de résistance demeurent perceptibles, l’importance de la vaccination contre la pandémie est de plus en plus perçue par les populations. « Il y a plus de 300 cas graves reçus et parmi ces 300 cas graves à peine une dizaine de personnes étaient vaccinées. Et parmi cette dizaine, la plupart n’étaient pas complètement vaccinées. Mais quand on prend les plus de 280 autres personnes non vaccinées, on se rend à l’évidence que les personnes vaccinées sont moins exposées » précise le ministre. Ceci, pour exhorter les populations à se faire vacciner car estime-t-il, le vaccin demeure le seul argument scientifique disponible contre la Covid-19. Tout en se réjouissant de l’engouement croissant des populations à se faire vacciner, il a invité les populations à ne pas céder aux campagnes anti-vaccination sur les réseaux sociaux qui, selon lui, ne sont que des manipulations. Toutefois, l’autorité ministérielle admet qu’il n’est pas exclu que des personnes vaccinées présentant des antécédents, développent une forme relativement grave de la maladie. Mais il y a plus d’assurance à se faire vacciner qu’à ne pas le faire, selon Benjamin Hounkpatin.

Des agents de santé emportés par la Covid-19…

Selon le ministre de la santé, des agents de santé sont aussi décédés de la Covid-19. « Certains agents de santé contribuent à entraîner le flou au niveau de la population. Ils sont les vecteurs de ces informations non scientifiquement prouvées qui circulent… Or les agents de santé sont considérés comme des dieux… Les mêmes qui sont en train de faire une campagne contre la vaccination, ce sont eux qui meurent aujourd’hui à Allada. Nous en avons déjà perdu un certain nombre », informe l’autorité ministérielle. Notons que la situation liée à la crise sanitaire du Covid-19 est inquiétante ces derniers jours. Selon le point fait dans le relevé du Conseil des ministres en sa séance du 1er septembre dernier, le Bénin compte 15 932 cas confirmés dont 4 834 encore sous traitement et 131 décès. Au cours de la seule semaine du 16 au 22 août, il y a eu 2 300 nouveaux cas dont 7 décès.

 

 

Aziz BADAROU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite

where to buy viagra buy generic 100mg viagra online
buy amoxicillin online can you buy amoxicillin over the counter
buy ivermectin online buy ivermectin for humans
viagra before and after photos how long does viagra last
buy viagra online where can i buy viagra