Etudes nationales de perspectives: Le Bénin pose les bases de son développement à l’horizon 2060 Bio Tchané : « c’est le moment de rêver grand pour notre pays »

692

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Que sera le Bénin d’ici 2060 ? A moins de 2 ans de la fin de la Vision Alafia 2025, le gouvernement du président Patrice Talon se projette dans l’avenir. Hier, jeudi 23 novembre 2023, le Ministre d’Etat, chargé du Développement et de la Coordination de l’action gouvernementale, Abdoulaye Bio Tchané a procédé, au Palais des Congrès de Cotonou, au lancement des études nationales de perspectives à long terme, Vision Bénin 2060.

 

Ministres, députés, Maires, le corps diplomatique, chefs religieux et têtes couronnées, hommes et femmes, jeunes et adultes ont été témoins, ce jeudi 23 novembre 2023, du lancement du processus de formulation de la Vision Bénin 2060, dans une salle rouge du Palais des congrès pleine. Calquée sur le modèle Bénin Alafia 2025, la Vision Bénin 2060 se veut un instrument de vision prospective sur le développement du Bénin à l’horizon 2060, année où le Bénin célèbre les 100 ans de son accession à la souveraineté nationale et internationale. Il s’agira d’identifier les défis et enjeux présents et futurs du Bénin à partir des aspirations des populations, analyser les évolutions possibles du Bénin, définir ensemble le Bénin que les béninois souhaitent avoir en 2060.

Dans son mot de bienvenue, Alastaire Alinsato, Directeur de cabinet du Ministre d’Etat, chargé du Développement et de la Coordination de l’action gouvernementale, a laissé entendre que, comme Alafia 2025, la Vision Bénin 2060 se base sur une vision de développement à 3 niveaux afin de rompre avec l’improvisation et la navigation à vue. Il s’agit, à ses dires, d’un long processus de réflexion pour se doter d’une boussole qui orientera les choix des acteurs du développement du Bénin.

Cheville ouvrière de Alafia 2025, l’ancien ministre Antonin Dossou a présenté les constats préliminaires à l’élaboration du document. Il note que des 4 scénarios possibles, c’est le scénario Alafia, qui signifie bonheur en 2025, qui a été retenu. Il s’agissait de faire du Bénin un pays phare, bien gouverné, uni dans la paix, à économie prospère et compétitif. Au moment où le Bénin lance la réflexion à propos de la Vision 2060, la question qui revient sur toutes les lèvres, c’est : « Où en sommes-nous ? » A cette question, Antonin Dossou trouve des facteurs internes et exogènes à la non atteinte de certains objectifs. Ce qui fait que la transformation voulue de l’économie est toujours attendue, le PIB de 160 000 FCFA n’est pas une réalité, la croissance prévue à 12% est restée à 6% en 2022.

Présentant la feuille de route pour le processus de formulation de la Vision Bénin 2060, le Directeur général des politiques du développement, Cyriaque Edon, a souligné qu’il y a une phase préparatoire avec une démarche méthodologique qui comprend des séances de renforcement de capacité des acteurs impliqués dans le processus de réflexion, une analyse rétrospective de Alafia 2025, la collecte des aspirations, la formulation du cadre stratégique, la formulation des orientations du développement, l’introduction du document en Conseil des ministres pour approbation et son adoption par l’Assemblée nationale.

Renforcer les capacités nationales d’anticipation et d’action

Procédant au lancement des études nationales de perspectives à long terme et à l’installation du Cadre institutionnel de la mise en œuvre de la Vision 2060, le Ministre d’Etat chargé du Développement et de la Coordination de l’action gouvernementale, Abdoulaye Bio Tchané a souligné que le gouvernement a choisi de faire entrer les Béninois d’aujourd’hui dans l’histoire du Bénin comme des dévoués, des ascendants méritants et des visionnaires. « Nous devons en effet renforcer les capacités nationales d’anticipation et d’action, face aux profondes mutations et transformations en cours ou à venir, tant sur le plan national qu’international. L’année 2060 a été choisie comme horizon pour projeter le développement souhaité du Bénin, 100 ans après son indépendance », a-t-il laissé entendre.

Faisant le point des transformations observées depuis 2016, il note des investissements massifs réalisés dans le développement urbain, l’amélioration de la desserte des populations en eau potable, une couverture plus accrue des besoins en électricité, le renforcement et la modernisation des bases matérielles de développement du pays, etc. Pour Abdoulaye Bio Tchané, la nouvelle vision, qui résultera des études de la Vision Bénin 2060 devra permettre d’articuler une stratégie nationale de développement à long terme pour relever les grands défis de la société béninoise à savoir : la paix, la pauvreté, les inégalités, le changement climatique, le dividende démographique, l’emploi décent, le genre, le capital humain, la transformation digitale, l’Intelligence artificielle, et le développement durable.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite

where to buy viagra buy generic 100mg viagra online
buy amoxicillin online can you buy amoxicillin over the counter
buy ivermectin online buy ivermectin for humans
viagra before and after photos how long does viagra last
buy viagra online where can i buy viagra